Cette semaine, trop de caféïne ?! Mes nuits ont été trop courtes (peut-être un peu à cause de la pleine lune aussi), et mes jours parfois un peu longs… 

Avec mon café, écrire !

Pas de yoga magique procuré par l’écriture cette semaine… tenue en haleine tout le mois de novembre, l’énergie est basse, pas de nouveau défi d’écriture… je me sens un peu en cafécriture*, comme noyée dans un pot de confiture… J’ai pris le temps d’expliquer mon défi #surmaroute, d’ajouter des témoignages sans les avoir écrits car c’est elles qui le disent. 

Pourtant j’ai une to-do-list avec au moins deux projets qui pourraient trouver leur place d’ici la fin du mois de décembre… mais je ne sais pas là, trop de café m’empêche peut-être d’écrire ?

Partager mon café sur les réseaux sociaux ! 

Pas de chouettes ouvrières cette semaine avec qui œuvrer à une communication numérique qui nous ressemble (il reste des places pour le mois de décembre). Du coup, j’ai simplement retrouvé du plaisir avec un Café des échanges (en visio puisque nous n’avons pas le choix pour le moment).

J’ai tout de même partagé un dernier café avec la promo Ronalpia 2020. Six projets qui prennent leur envol, et qui vont changer la vie de celles et ceux qui les font, et tout autour d’eux aussi. J’ai été ravie de les accompagner, notamment sur leur personal branding (comment faire parler d’eux sur LinkedIn).

Pause café

Chaque semaine, je donne quelque chose à quelqu’un, un objet ou du temps. Pour les objets, cette semaine ce sont des livres qui passent de mes pirates à de petits yogis.

Et puis, j’ai offert un coup de pouce aux Barbazelles, pas vraiment une pause puisqu’on a travaillé, mais un break dans ma dynamique de développement. L’une d’elle était un peu perdue par rapport à tout le potentiel qu’il y a sur les réseaux sociaux… et le stress que ça génère ! On a redéfini un objectif pour chaque réseau : LinkedIn pour des contacts avec des entreprises du Beaujolais qui voudraient les sponsoriser, Facebook pour entretenir la communauté et faire fonctionner le bouche à oreille, Instagram pour le making off de l’aventure. Avec pour chacun de ces réseaux, des objectifs à court, moyen ou long terme. Oui il y a du boulot, mais c’est plus clair quand c’est posé et qu’on ne reste pas seule avec ses questions !

Un café ? Oui… mais ce sera un espresso !

Celui-ci je l’ai pris avec ma sœur qui vit et travaille à Paris. J’ai reçu un petit mail désespéré de sa part… “faut que je rédige ma bio pour la publier sur le site de ma boîte… ça fait 3 semaines que je dois le faire… tu peux pas m’aider ?!”

Ça m’a pris 20 min. Je l’ai fait en français (elle en a assuré la traduction anglaise), en m’inspirant de ce que je sais d’elle, de son profil LinkedIn et du ton employé sur le site Internet de sa boîte. Et oui je sais faire ça, je peux le faire pour vous si besoin.

Autour d’un café, une rencontre

La rencontre de la semaine pour moi, l’inspiration qui rend possible tout ce que j’imagine dans mon travail idéal, c’est celle avec Carine Barrel. C’était mercredi, entre la dictée du plus jeune et le badminton du plus grand. Un grand “wahou mais oui je peux le faire !” et des pages d’un de mes cahiers griffonnés avec des noms, des flèches allant de droite à gauche, des idées à foison. Ah mais oui je vais enfin faire ce que je veux. Parce que je le vaux bien. Ça ne va pas être facile, mais pas si difficile non plus (Mike Horn le dit aussi dans sa Masterclass !). A suivre.
Cette rencontre ne se raconte pas, elle se vit ! Merci le Club Femmes Ici et Ailleurs qui l’a permise. Rejoindre le cercle des développeurs permet de grandir à son rythme et de construire son projet pro, tout en étant accompagnée.

Voilà une semaine un peu trop caféinée… j’ai manqué d’exercice physique je crois surtout, la faute à l’arrivée du froid et de la grisaille, ce week-end, je déconnecte !

*ce n’est pas de moi mais d’une de mes rencontres, et j’ai bien aimé ce terme que je m’approprie !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *